Mesures acoustiques et apps

Lärmmessung, Apps

Comment mesure-t-on le bruit?

Le bruit ne peut malheureusement pas être mesuré. Il n’existe pas d’appareil indiquant si le niveau sonore est encore tolérable ou ne l’est plus. L’évaluation du bruit reste donc l’affaire de spécialistes, qui doivent opérer selon des règles clairement définies par la loi. En Suisse, l’Ordonnance sur la protection contre le bruit (OPB) prévoit de classer le bruit en fonction de sa source (trafic routier, ferroviaire, aérien, etc.). Les annexes de l’OPB contiennent différentes marches à suivre pour l’évaluation d’évènements sonores. Cette évaluation se base cependant toujours sur la mesure ou sur le calcul d’un niveau de pression acoustique.

Mode de fonctionnement des mesures et calculs du niveau de pression acoustique

Des instruments permettent de mesurer la pression acoustique. La législation suisse (l’Ordonnance sur la protection contre le bruit) prévoit toutefois de mesurer la pression acoustique sur une période prolongée et à des heures différentes. La gêne suscitée par un évènement sonore dépend non seulement de l’importance de la pression acoustique, mais aussi de son déroulement dans le temps. Ainsi, sur des routes ou tronçons ferroviaires peu fréquentés, la nuisance sera inférieure à ce que laisserait présager le résultat de la mesure en raison des grands intervalles entre le passage des véhicules. Ce phénomène est pris en compte à l’aide d’un facteur correctif. Une fois la pression acoustique corrigée, on parle de niveau de bruit. Seul ce niveau peut alors être comparé aux  valeurs limites d’exposition arrêtées dans la loi.

Pour avoir une évaluation sûre conformément à l’Ordonnance fédérale sur la protection contre le bruit, on prend la moyenne de la pression acoustique calculée ou mesurée (niveau moyen = Leq) en tenant compte de sa caractéristique par le biais d’un facteur correctif. Une mesure du bruit sur une période brève reviendrait à faire un instantané et ne prendrait pas en compte toutes les influences. Notamment dans le cas du bruit dû au trafic aérien, routier et ferroviaire, le niveau d’évaluation sert de base à la prévention contre le bruit, mais aussi à l’assainissement sonore et joue donc un rôle clé concernant le droit des personnes concernées à des mesures de réduction des nuisances sonores. Lors de sources de bruit présentant de fortes variations (ligne ferroviaire et route) il est quasiment impossible de mesurer le niveau moyen annuel exigé par la loi. Dans ce cas, l’on mesure jusqu’à ce qu’un nombre de véhicules représentatif du mix de trafic soit passé par l’endroit de mesure. Pendant ce temps, le nombre de véhicules est compté. Le niveau moyen mesuré (équivalent au niveau sonore continu Leq) est ensuite «standardisé» pour donner la moyenne annuelle de passage de véhicules.

Que valent les applications de mesure de la pression acoustique sur smartphone?

Diverses apps permettent de mesurer le niveau de la pression acoustique. Leur utilisation est toutefois complexe pour un néophyte et l’exactitude de leurs résultats discutable. Pour une évaluation du bruit routier ou industriel valable au niveau juridique, des connaissances spécifiques relatives à la technique de mesure et aux directives de l’Ordonnance sur la protection contre le bruit sont nécessaires en plus d’un sonomètre précis, permettant de calculer le niveau moyen équivalent (Leq).

Les smartphones rassemblent tous les éléments nécessaires à la construction d’un sonomètre: un microphone, un convertisseur A/N et un processeur pour le traitement du signal. En conséquence, on trouve diverses apps qui promettent de transformer un smartphone en un appareil de mesure acoustique.
La plupart des plus de 100 applications de mesure du niveau sonore étaient néanmoins inutilisables. Sur demande de l’OFEV, le Laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherches EMPA a évalué six applications du point de vue de leur fiabilité à mesurer le bruit.

Rapport d’évaluation de l’EMPA 2018

Comme le matériel et les logiciels évoluent constamment (nouveaux smartphones et mises à jour du système d’exploitation et des apps), seules les applications qui peuvent être calibrées sont utilisables. En tenant compte d’exigences minimales, plus que deux applications restent dans la course. L’une fonctionnant sur les appareils Apple et l’autre sur Android.

Vainqueurs du test

SPL Pro est une application de mesure du niveau sonore pour l’iPhone. Elle comporte plusieurs possibilités de réglage, notamment l’option du mode de mesure manuel ou le choix du filtre A ou C pour l’évaluation. L’application est disponible dans l’Apple Store au prix de 8 francs.

Studio Six Digital: SPL Pro

NoiseCapture est une application gratuite permettant de mesurer le niveau sonore avec un smartphone Android. Elle permet par ailleurs de géolocaliser le lieu de la mesure sur une carte. L’app est téléchargeable gratuitement sur Google Play Store ou l’Android Store.

Noise-Planet: NoiseCapture

Tutoriels

Avant d’utiliser les applications de mesure acoustique, il faut les calibrer et effectuer des réglages. Pour cela, il vous suffit de suivre les conseils du Service de protection contre le bruit du canton de Zurich en cliquant sur les liens ci-dessous:

Mesure acoustique via app: SPL Pro (en allemand)

Mesure acoustique via app: NoiseCapture (en allemand)

L’université Bergische, en Allemagne, a conçu une vidéo expliquant le calibrage d’applications de mesure acoustique. Le matériel utilisé dans la vidéo est spécialement adapté aux besoins du public allemand.

Calibrage en 3 points pour apps de mesure acoustique (en allemand)

(Source: laerm.ch)

Liste des entreprises spécialisées en mesures acoustiques et protection contre le bruit

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous trouverez, classées par cantons, une liste d’entreprises spécialisées en mesures acoustiques ou proposant des solutions de protection contre le bruit: www.laerm.ch