Il est temps que la politique tape sur les doigts de l'industrie automobile

La politique de lutte contre le bruit des dernières années s’est soldée par un échec, malgré les milliards investis. Aujourd’hui encore, des millions de personnes sont exposées à un bruit nuisible. Les études scientifiques démontrent que le niveau sonore continu habituel des routes de transit augmente les risques liés à la santé de 15 à 20%.

Un changement de paradigme s’impose en matière de protection contre le bruit : il est temps de mettre fin aux astuces consistant à faire respecter les valeurs limites uniquement sur le papier et de mettre en place une protection efficace de la population.

 

 

tempo 30


Réduire le bruit à la source – Limiter les émissions afin qu'elles ne soient pas nuisibles pour la santé.

Verkehrslärm ist grösstes Problem


Assurer une réduction maximum du bruit et non pas la réduction strictement nécessaire.

Auspuffklappen


Assurer le repos nocturne et protéger des expositions continues au bruit.

Verursacherprinzip


Mettre en place des limitations de vitesse et des installations anti-bruit jusqu'à ce que les objectifs de protection soient atteints.

Verursacherprinzip


Inciter les automobilistes à changer leur style de conduite.

Verursacherprinzip


a. Adopter des valeurs limites plus basses pour les poids lourds.
b. Transférer le trafic lourd de la route aux rails.

Verursacherprinzip


Pas plus que 80 décibels – il faut des radar "anti-bruit"!

Verursacherprinzip


Prendre en compte la protection contre le bruit dans la réalisation de nouveaux quartiers résidentiels et nouvelles infrastructures destinée au trafic.